Botanica

Le Chanvre cultivé, Cannabis sativa est une plante herbacée annuelle de la famille Cannabaceae, désormais considérée comme l’unique espèce du genre botanique Cannabis, mais divisée en plusieurs phénotypes pouvant être décrits comme sous-espèces et variétés. L’espèce provient des régions équatoriales et a la particularité d’avoir une forte croissance. Cette plante est connue pour ses effets psychotropes sous le nom de « cannabis », mais elle a aussi une utilisation commerciale et industrielle en tant que chanvre. C’est l’une des plus anciennes plantes cultivées. Elle a pu être utilisée dans des domaines très divers, en tisane ou épice dans les plats maghrébins ou pour les multiples applications qu’elle permet : tissus, construction, cosmétique, isolation phonique et isolation thermique, huiles, cordages, litières, combustibles, papeterie, alimentation humaine, alimentation animale, agrocarburants, matériaux composites en association avec des matières plastiques, etc.

La famille du chanvre comprend environ 100 espèces réparties dans huit genres. Les genres les plus connus, sont le chanvre (Cannabis) et le houblon (Humulus). Aucun genre n’est particulièrement riche en espèces ; le chanvre n’en possède qu’une, bien qu’il en existe plusieurs sous-espèces et variétés, et elle possède de nombreux usages différents, par exemple pour la fabrication de cordes, mais aussi pour fournir de l’huile. Il existe cinq espèces de houblon à l’échelle du monde. Il ne provoque aucune ébriété mais était autrefois fréquemment utilisé pour donner du goût à la bière.

Originaire d’Asie centrale, cette plante est utilisé depuis des temps immémoriaux soit en médecine (Chine, Inde, Grèce…) soit surtout pour fabriquer textile et cordages. Le premier ouvrage imprimé par Gutenberg (une bible), le fut sur papier de chanvre. Les premiers jeans furent taillés dans du chanvre de Nîmes (raccourci en denim). Autrefois très cultivé en Suisse (comme dans le reste du monde), le chanvre à laissé son souvenir dans de nombreux lieu-dites: chènevière, canebière… Au XIXe siècle, il a occupé jusqu’à 300 000 hectares. Ses fibres servaient à faire des vêtements, des voiles de navires, des cordages… Au cours du XXe siècle, il subit une concurrence sévère de la part du coton, de la cellulose des arbres puis des textiles synthétiques et, jusque dans les années 1960, il ne fut plus cultivé que pour la fabrication de papier spéciaux: papiers fins et résistants comme le papier bible, le papier cigarette et le papier des billets de banque. Depuis quelques années, on assiste à un renouveau de sa culture: les surfaces cultivées ont considérablement augmenté en Suisse. On cultive des variétés dites monoïque par ce qu’elles ont 90-95% de fleur femelles) sélectionnées pour leur fibres. Ce chanvre sert, bien sûr, à fabriquer des textiles et des papiers, mais on l’utilise également pour la fabrication d’huiles, de cosmétiques, et il entre dans la composition d’isolants phoniques composites, etc. Des industries de premier plan dans différents domaines (équipementiers automobiles, vêtements de sport, cosmétiques…) s’intéressent à cette ancien matériaux.

Chanvre à fibres, cette variété est pauvre en résine et ne renferme que du cannabinol et du cannabidiol. Le fruit (chènevis) est utilisé comme nourriture pour les oiseaux et comme appât pour la pèche.

Chanvre à résine Il est cultivé dans les régions chaudes et sèches. Les sommités femelles fleuries sont très riches en résine ( en Europe 1 à 5 % de résine, en Inde de 10 à 20%). Plus le climat est chaud et sec, plus la résine est riche en tétrahydrocannabinol. Le chanvre indien correspond à des sommités florifères et fructifères sèches du plant femelle de la variété indica. Le terme nord-américain de marijuana rappelle l’origine mexicaine du chanvre fumé aux États-Unis. Il existe de très nombreuses appellations suivant les régions et suivant les compositions : feuilles et fleurs, résine, sommités fleuries avec du miel…

Le Chanvre cultivé est une plante herbacée annuelle de la famille Cannabaceae, désormais considérée comme l’unique espèce du genre botanique Cannabis, mais divisée en plusieurs phénotypes pouvant être décrits comme sous-espèces et variétés. Source Wikipédia

 

 

[Best_Wordpress_Gallery id=”3″ gal_title=”Botanique cannabis sativa”]